SharePoint 2013 App et WSP

Jul 25, 2012

Nouvel article pour continuer avec les nouveautés de SharePoint 2013 cette fois ci autour du modèle de développement. Non non administrateurs ne fuyez pas ça vous concerne aussi.

SharePoint 2013 introduit un nouveau modèle de développement, les app, celles-ci ne viennent pas remplacer les WSP, elles sont complémentaires. Ces apps arrivent pour combler quelques manques/défauts des WSP à savoir : - Temps de déploiement - Stabilité de la ferme (qui n’a jamais déployé un « mauvais » wsp ?) - Limitations des solutions sandbox (notamment pour ce qui est de la consommation de services externes) - Difficultés de mise à jour/migration

Ces apps seront aussi distribuées par marketplace, à la fois pour simplifier le « déploiement » et pour que l’utilisateur final retrouve ses marques avec des comportements similaires à ce que l’on peut trouver sur des smartphones. Elles seront disponibles pour office 365 et pour les installations locales. Notez que vous aurez la possibilité de constituer un catalogue d’entreprise des app pour mettre à disposition des applications supplémentaires, acquises en gros par exemple ou bien développée en interne.

Ce nouveau modèle de développement est basé sur les API REST et le CSOM (Client Side Object Model) et ne permet donc pas de déployer du code côté serveur au sein de la ferme SharePoint (toujours dans ce but de facilité/rapidité de déploiement et de stabilité de la ferme).

Les app peuvent être développées en suivant trois topologies différentes : - SharePoint hosted : crée un sous-web, uniquement JS et CSOM - Cloud based developper hosted : le fournisseur de l’app se charge de faire tourner l’infrastructure dont il a besoin en arrière-plan pour héberger ses services (applicatifs métiers, services odata, peu importe le langage de développement) - Cloud Based Azure : l’app inclue des briques Azure (SQL, Windows, etc…) qui seront provisionnées pour chaque client lors du déploiement de l’application.

Les app peuvent être intégrées au sein de l’expérience utilisateur de trois manières : - Immersive app : intégration dans l’UI sharepoint (ribbon, customaction etc…), toujours en CSOM - Part app : produit un block similaire visuellement aux webparts à intégrer aux pages - Extension app : site web externe par exemple

Notez que look and feel d’une extension app peut reprendre parfaitement celui du web sur lequel est déployée l’app grâce au chrome control, script qui permet de récupérer les css et l’UI automatiquement.

Enfin les apps permettent aussi de différencier une application normale d’une application de type tenant et fournissent aux administrateurs de tenants la possibilité de gérer les applications présentent sur la ferme.

Quelques derniers détails techniques, chaque app provisionnée provisionne un web au sein de la collection de sites pour son bon fonctionnement avec un format d’url différent (ça sert notamment pour résoudre les problématiques de javascripts externes et de HTTPS) et se sert d’une authentification OAuth pour manipuler les données de la ferme. Chaque modification apparait ainsi sous la forme de nomdelapplication pour le compte de nomdutilisateur.

J’espère que ce court article vous aura aidé à voir plus clair dans ce qui se profile avec l’arrive sur la wave 15, n’hésitez pas à regarder les vidéos pour plus de détails.

https://www.microsoft.com/resources/msdn/en-us/office/media/courseviewer/CourseViewerR5.htm?CourseXmlFile=https://www.microsoft.com/resources/msdn/en-us/office/media/courseviewer/AppsTrainingDeveloper.xml&Operation=LoadModule&Module=4


Edité la dernière fois le 6 Sep 2021 par Vincent


Tags: