Industrialisation des installations de ferme SharePoint 2010(CU, SP, Langues, SlipStream) Part 3

Jul 6, 2011

Troisième partie, celle qui vous intéresse surement le plus, slipstream des Mises à jours, service packs et packs de langues

Premier point, les mises à jour cumulatives et hotfix. il ne faut pas les installer si vous installez un service pack plus récent (qui les contiendra)

Les mises à jour peuvent être soit multilingues (globales donc, une seule installation), soit régionalisées, auquel cas il faut les télécharger et installer autant de fois que de langues installées.

Il faut les déployer dans l’ordre de sortie.

Pour les packs de langue, il faut installer le pack de langue pour sharepoint foundation puis pour sharepoint server (dans cet ordre) pour chaque langue à supporter.

Et ce x fois que de services packs (en plus de la version de base).

Enfin les services packs sont cumulatifs et comme les packs de langues il faut les installer d’abord pour la version foundation et ensuite pour la version server.

Pour concrétiser tout cela, à la date d’écriture de cet article il existe :

  • 6 Updates cumulatifs (17 mises à jour) datant d’avant le SP1 (que je n’installerai donc pas puisqu’il y a un SP1 plus récent)

  • Le SP1

  • 1 update cumulatif après le SP1

De plus dans mon installation j’ai choisi le Français et l’anglais

Je vais donc slipstreamer dans l’ordre

  • Le pack de langue français pour foundation (source à la base en anglais)

  • Le pack de langue français pour server

  • Le SP1 pour foundation anglais

  • Le SP1 pour server anglais

  • Le pack de langue français pour SP1 de foundation

  • Le Pack de langue français pour SP1 de server

  • Le CU June

J’insiste réellement sur l’ordre à respecter, c’est très important, s’il y avait eu un SP2 je n’aurais pas installé le CU June mais dans l’ordre SP2 pour foundation, SP2 pour server, language pack fr pour SP2 foundation, language pack fr pour SP2 Server.

Autre chose, à noter que les CU (mises à jour cumulatives) se remplacent les unes les autres, il suffit donc de prendre le dernier (enfin celui pour Foundation et celui pour server bien entendu). Admettons que Microsoft sorte un CU en Août prochain, à ce moment il n’y aura besoin d’intégrer que celui-là et pas le CU de Juin. De plus les CU sont multilingues, donc si vous faites une source multilingue, il suffit de décompresser le CU d’une seule langue. (logiquement la langue d’origine de la source d’installation)

Vous trouverez ici, par ancienneté décroissante, la liste de l’ensemble des mises à jour concernant SharePoint Server

https://technet.microsoft.com/en-us/sharepoint/ff800847

Dernier élément, je ne vous conseille pas d’intégrer les hotfix, ils sont là uniquement pour répondre rapidement à un problème, Microsoft ne recommande de les déployer que si on a le problème en question, ils ont subi peu de tests et seront intégrés tôt ou tard dans la prochaine CU ou le prochain Service Pack.

Pour intégrer les mises à jour à l’installation il y a un répertoire Updates dans la source d’installation, il suffit d’exécuter l’installeur de chaque composant en commande en ajoutant le commutateur /extract:repertoireSourceInstal\Updates

Pour intégrer les packs de langue (SharePointLanguagePack et ServerLanguagePack) à l’installation il faut les extraire vers le répertoire des sources d’installation. Pour les mises à jour de pack de langues(ex serverlanguagepack2010sp1-kb2460056-x64-fullfile-de-de)il faut les extraire vers le répertoire Updates.

Si le composant n’a pas ce commutateur il suffit de le copier-coller dans le répertoire updates.

Enfin, une fois toutes les décompressions effectuées, pensez bien à supprimer wsssetup.dll du répertoire des sources d’installation.

Si vous avez intégré plusieurs packs de langue supprimez les dossiers de la forme wss.en-us (sauf celui de la langue d’origine de la source d’installation), supprimez aussi les setup.xml se situant dans les dossiers de la forme WSSLPK.fr-fr.

Nous avons donc au long de cette série, intégré les prérequis en mode offiline, intégré des mises à jour supplémentaires, et intégré les mises à jour de sharepoint directement dans la source d’installation. Cela devrait vous permettre d’aller beaucoup plus vite lors de vos installations de fermes sharepoint. J’espère que la partie sur le slipstream (comment faire son slipstream dans l’ordre et choisir les éléments à mettre en slipstream) aura été assez claire. N’hésitez pas à me faire des retours.


Edité la dernière fois le 6 Sep 2021 par Vincent


Tags: